Une génération bercée par les Stones et Téléphone ou les dommages auditifs

Musique forte au concert des Rolling Stones

S’il est indubitable que notre audition baisse avec l’âge, certains facteurs peuvent aggraver la situation et entraîner une perte d’audition précoce. C’est le cas notamment de la musique lorsqu’elle est écoutée trop forte trop souvent.

Cela peut entraîner la nécessité de porter une aide auditive comme celles présentées sur la Maison de l’appareil auditif. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Des lésions auditives causées par le bruit

Un spectateur de concert musical sans protections auditives

Certains aiment écouter la musique forte pour les sensations qu’elle procure à des volumes élevés. Mais, cela représente un danger pour vos oreilles. En effet, les lésions auditives sont causées par l’intensité sonore de la musique mais aussi par la durée à laquelle vous vous exposez à un tel bruit.

Il faut savoir qu’au-dessus de 85 dB, le bruit représente un danger. Quant au seuil de douleur, il est atteint à partir de 120 dB. Or, en discothèque, le volume sonore atteint 105 dB, tout comme lors d’un concert. Et, un lecteur musique atteint 100 dB lorsqu’il est au maximum. Cela fait que les jeunes sont aussi très fréquemment concernés par les dommages auditifs causés par la musique. Ils sont ainsi de plus en plus nombreux à avoir besoin d’une aide auditive comme expliqué sur cette page.

Les différentes formes de dommages auditifs causés par la musique

Si vous vous exposez à un niveau de musique trop élevé trop souvent, cela peut atteindre votre audition en provoquant :

  • Une surdité : Lorsque les cellules ciliées sont endommagées, cela entraîne une perte d’audition qui peut être légère, moyenne ou profonde. Si avec la surdité légère, vous parvenez comprendre ce que les gens vous disent, ce n’est plus possible en cas de surdité moyenne ou sévère. Cette situation entraîne la nécessité de porter une aide auditive pour pouvoir de nouveau entendre convenablement et cela à vie puisque les dommages causés sur les cellules ciliées sont irréversibles.
  • Des acouphènes : Ils se manifestent sous la forme de bourdonnements ou de sifflements que vous entendez sans cesse. Une véritable contrainte au quotidien qui vous amène à devoir porter une aide auditive afin de réduire les bruits des acouphènes et améliorer l’audition comme c’est expliqué ici.
  • Une hyperacousie : Elle se caractérise par une intolérance totale aux bruits même ceux du quotidien car vous percevez les sons plus forts qu’ils ne le sont réellement. Cette hypersensibilité peut s’accompagner de douleurs auditives et dans la moitié des cas, d’acouphènes.

Ces dommages peuvent apparaître soudainement après l’exposition à la musique trop forte.

Le casque audio envois le son directement dans les oreilles

Évitez l’aide auditive en protégeant vos oreilles !

Si l’on peut comprendre le plaisir d’écouter la musique forte, il faut penser à vos oreilles et leur éviter tout dommage auditif car il sera trop tard pour revenir en arrière ensuite.

Ainsi, si vous assistez à un concert ou vous rendez en discothèque, tenez-vous éloigner des haut-parleurs d’au moins 5 m. Vous pouvez également utiliser des bouchons d’oreille pour réduire le bruit. Ils doivent être certifiés pour que vous soyez sûrs d’avoir des produits de qualité. À ce sujet, l’OMS demande d’ailleurs aux patrons de bars et de discothèques de baisser un peu le volume de la musique pour le rendre plus supportable et causer moins de dommages.

Par ailleurs, lorsque vous écoutez de la musique forte, pensez à aménager des temps de repos à vos oreilles. Un quart d’heure toutes les heures est recommandé. Puis, limitez le bruit durant les 24 heures suivantes.

Et, si vous aimez écouter la musique dans votre MP3, raisonnez-vous pour ne pas mettre le volume au maximum. Privilégiez également le casque plutôt que les écouteurs.

Appliquer tous ces conseils limites les risques pour que votre amour de la musique vous oblige à porter une aide auditive, alors ne les négligez pas !