Remboursement Optique et Dentaire : Macron semble tenir sa promesse

Macron valide les remboursement 100% sur le dentaire et l'optique

C’était l’une des promesses phare du programme du président Emmanuel Macron durant sa campagne électorale, le chef de l’Etat a fait une annonce mercredi 13 juin 2018 sur la mise en place des offres 100% remboursées concernant le secteur dentaire, des lunettes et des audioprothèses. Cette décision entre en vigueur dès aujourd’hui et elle sera définitive d’ici le 1er janvier 2021.

Les français pourront bientôt tous bénéficier de lunettes gratuites, de prothèses dentaires et auditives de qualité sans devoir débourser un seul centime. Le président  a confirmé devant le congrès de la Mutualité française, le remboursement de façon progressive de certains dispositifs de santé encore très coûteux en France pour tous les citoyens. C’est un accord qui a été conclu entre le gouvernement et les professionnels de santé (fabricants, mutuelles) afin de parvenir à une prise en charge totale des couronnes dentaires, des prothèses auditives et des lunettes. Le principal objectif de cette mesure est d’éviter le refus de se soigner pour des raisons pécuniaires. Cela permet notamment de lutter contre les fortes disparités entre les classes sociales  et de donner l’accès à tous aux soins médicaux en France.

En outre, bien que ce soit les trois secteurs les plus utilisés ce sont pourtant ceux qui enregistrent le plus de renoncements aux soins. Cela implique forcément que la possibilité de voir correctement, de manger sans avoir mal ou d’entendre clairement les sons n’est pas à la portée de tous les citoyens français. En effet dans la société actuelle, le reste à charge pour certains ménages est trop important par rapport à leur budget moyen ils sont donc dans l’obligation de ne pas se soigner.

Les changements prévus pour les secteurs concernés

Cette nouvelle réforme se fera par étapes, une décision forte qui aura notamment des conséquences sur trois professions de la santé puisqu’ils vont abandonner leur liberté de fixer leurs propres tarifs. Il faut tout de même noter que les dentistes, opticiens et audioprothésistes auront la possibilité de proposer des offres avec des tarifs libres à leurs patients en second choix uniquement.

Concernant le secteur dentaire, en contrepartie du plafonnement des tarifs pour les couronnes, implants et autres prothèses, le gouvernement prévoit de mettre en place un rehaussement des tarifs  pour tous les soins classiques tels que les soins de caries ou les détartrages. Le coût total de cette nouvelle mesure reviendra environ à 717 millions d’euros pour l’Assurance Maladie, cela s’effectuera sur 5 ans.

Pour le secteur de l’audioprothèse, on estime en France que le prix d’un appareil basique s’élève à environ 1500€ seulement pour une oreille. Les ménages français doivent en contrepartie dépenser de leur poche 850€ sur cette somme. La réforme sur les remboursements à 100% prévoit de mettre à disposition des patients deux paniers de soins, le « RAC zéro » et les prix libres. Pour le premier panier, la réduction va s’élever à hauteur de 30% par rapport au tarif demandé actuellement.

La sécurité sociale n’a pas d’autre choix que de doubler petit à petit la somme totale de sa prise en charge. C’est un investissement qui va s’élever à plus de 200 millions d’euros, un montant estimé par un participant aux négociations qui reste à titre indicatif.