Orthoptie : exercices de gymnastique oculaire pour reposer les yeux

exercices d'orthoptie pour soigner la fatigue oculaire

Pour certains troubles visuels, porter des lunettes ou des lentilles ne suffit pas toujours. Ces corrections ne sont en effet pas toujours suffisantes ou adaptées et certains défauts doivent bénéficier d’une rééducation visuelle ou orthoptie.

Celle-ci consiste à faire des exercices qui ont pour but d’améliorer l’utilisation de la vision. De nombreux problèmes peuvent être pris en charge lors d’une séance et la gymnastique oculaire a un véritable impact positif sur la vie quotidienne de nombreux patients.

À lire aussi : Qu’en est-il du remboursement de l’optique

L’orthoptie en quelques mots

L’orthoptie est en fait une forme de rééducation des yeux. Elle consiste à faire des exercices qui sont adaptés en fonction du problème visuel dont souffre le patient. Ces exercices ne sont pas réalisés par un ophtalmologue mais par un orthoptiste.

Celui-ci est un spécialiste de la vue qui va assurer le dépistage, la rééducation mais également la réadaptation des troubles de la vision. Vous l’aurez compris, c’est lui qui s’occupe de la gymnastique des yeux.

À part pour le strabisme d’un enfant, l’orthoptie n’a pas pour vocation d’accroître l’acuité visuelle ou à faire disparaître un défaut visuel mais plutôt de faire au mieux et d’acquérir la meilleure efficacité visuelle possible avec un défaut existant.

L’importance de faire un bilan

Avant de faire une gymnastique oculaire, il faut bien sûr faire un bilan. Il est prescrit par le médecin ou l’ophtalmologiste mais il sera réalisé par un orthoptiste. Un bilan permet de mesurer les capacités visuelles du patient mais a également pour rôle de rechercher d’éventuelles déficiences motrices, fonctionnelles ou encore neurosensorielles.

Un fois le bilan réalisé, il sera en mesure d’évaluer les traitements possibles. En révélant l’état de la vision, son utilisation et ses performances, les tests réalisés permettent d’établir un plan de rééducation des yeux et notamment la mise en place d’exercice d’orthoptie.

Les signes qui doivent vous faire consulter

Vous devez consulter votre ophtalmologue si :

  • Vous ressentez une fatigue oculaire qui s’accompagne souvent par un mal de tête et une difficulté à se concentrer.
  • Vous avez une insuffisance de convergence. Il s’agit de lignes devant les yeux.
  • Vous avez du mal à vous adapter à vos nouvelles lunettes notamment lors d’une presbytie récente.
  • Vous voyez double (diplopie)
  • Vous avez un strabisme et un œil paresseux
  • Vous souffrez d’une dégénérescence maculaire liée à votre âge avec une perte de la vision centrale
  • Vous avez des troubles de l’équilibre
  • Vous avez une mauvaise appréciation des distances

Si vous ressentez l’un de ces signes ou tout ce qui produit chez vous un état visuel inconfortable, prenez un rendez-vous avec votre ophtalmologiste. Après un bilan, il vous demandera très certainement de faire des exercices d’orthoptie.

Les avantages de la gymnastique oculaire

La gymnastique des yeux consiste à faire des exercices avec l’orthoptiste mais il est souvent demandé au patient d’en faire chez soi pour progresser plus vite. Ces exercices à faire à la maison sont donc complémentaires et ne remplacent pas ceux pratiqués en consultation.

Les exercices d’orthoptie sont connus mais surtout reconnus chez l’enfant pour son travail sur le strabisme. Ils vont permettre de faire récupérer aux 2 yeux de l’enfant une acuité visuelle équivalente. L’œil travaillant plus que l’autre lors d’un strabisme.

En faisant une gymnastique oculaire précocement cela permet dans 60 % des cas de diminuer l’angle de déviation des axes visuels et dans 20 % des cas de les supprimer totalement.

Chez l’adulte, la rééducation des yeux a également ses avantages. Lorsque l’on reste trop longtemps devant son ordinateur, son smartphone ou sa tablette, devant sa télé, les maux de tête sont fréquents ainsi que des yeux qui piquent et une difficulté à se concentrer. Sans parler de la luminosité ou du contraste des écrans mal réglés.

La vision finit donc par se dérégler. On parle dans ces cas de déséquilibre binoculaire. Le cerveau ne traitant pas les images que lui envoie chaque œil de façon cohérente, il a du mal à les associer et à stabiliser l’image. En seulement quelques séances d’exercices de rééducation des yeux, ceux-ci vont réapprendre aux yeux leur bon fonctionnement pour tout rentre dans l’ordre.

Il vous faudra plusieurs séances. Pensez à vérifier que vous avez une bonne mutuelle optique qui les prend en charge.

Quelques exercices de gymnastique oculaire

Comme nous venons de vous le dire, il est très fréquent que vous ayez des exercices d’orthoptie à faire à la maison. Ils ne sont pas compliqués et les résultats seront au bout donc il faut les faire sérieusement.

Voici quelques exercices à faire chez soi :

L’exercice du crayon

Si vos yeux sont fatigués parce que vous devez passer des heures sur votre ordinateur ou lorsque vous lisez beaucoup, cet exercice vous sera très certainement conseillé. Il consiste à renforcer les muscles qui interviennent lorsque vos yeux sont en mouvement.

Vous pouvez le faire avec un crayon ou votre index. Tendez-le face à votre visage. Veillez à ce qu’il soit à la hauteur de vos yeux. Tendez vos bras et fixez le crayon ou votre index du regard.

Tout en continuant à fixer votre crayon, expirez puis rapprochez-le de votre nez. Eloignez-le maintenant tout doucement en inspirant le plus loin que vous le pouvez. Toujours en le fixant.

Faites cet exercice de va-et-vient entre 20 et 25 fois selon le rythme de votre respiration.

Le palming

Cet exercice est à faire lorsque vos yeux sont très sollicités. Commencez par placer les paumes de vos mains sur vos yeux. Serrez vos doigts pour ne pas que la lumière passe. Vos yeux sont maintenant au repos, derrière vos paumes et fermés.

Pendant une minute, restez ainsi pour les laisser se reposer. Le fait qu’ils soient dans l’obscurité et à la chaleur de vos mains leur permet de se ressourcer fortement.

Le port des lunettes

Aujourd’hui, les patients ayant les yeux fatigués sont de plus en plus nombreux. Les ordinateurs, tablettes et téléphones sont mises en cause. Pour y remédier, le port de lunettes s’impose. De nouveaux verres correcteurs ont vu le jour.

Ils permettent de lutter contre la fatigue visuelle en rééquilibrant le système d’accommodation de l’œil lors d’une fixation soutenue. Pour que vous n’ayez pas à payer ces verres de votre poche, pensez à choisir une mutuelle qui rembourse bien les lunettes ou optez pour un comparateur qui vous permettra de savoir qu’elle est la mutuelle qui rembourse le mieux les lunettes.

Il est également possible que vos lunettes ne soient pas adaptées à la fatigue de vos yeux. Si vous avez un doute, consultez votre ophtalmologue qui vous prescrira peut-être une nouvelle paire de lunettes. Ce dernier étant remboursé par la plupart des mutuelles pour seniors.