Comment soigner efficacement l’arthrose

À partir d’un certain âge, les méfaits de l’arthrose commencent à apparaître. La maladie est tellement répandue chez les sujets d’un certain âge, qu’on l’associe volontiers à une maladie liée à la vieillesse. En France, ce sont environ 10 millions de personnes qui subissent les effets de cette maladie. C’est autant de personnes qui souffrent quotidiennement de l’arthrose et cherchent des moyens efficaces de la traiter.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose qui est une maladie rhumatismale se caractérise par la détérioration du cartilage articulaire, ce qui induit un frottement des os ou même un contact direct entre les os provoquant des douleurs voire des blocages. Le frottement en cas de contact direct entre les os va conduire vers la détérioration de ces derniers. L’os va naturellement essayer de se reconstruire mais tendra à se déformer. Fort heureusement, il existe des moyens de soigner cette maladie et de réduire ses effets.
Les premiers signes peuvent apparaître dès l’âge de 45 ans, et la maladie se fait plus commune chez des personnes de 65 ans et plus. Les personnes âgées ne sont pas les seules concernées par la maladie puisqu’elle atteint aussi certains sportifs en particulier les basketteurs, les footballeurs et tennismen.

Les médicaments et les séances de kinésithérapie pour réduire les douleurs

L’arthrose se traite le plus souvent au cas par cas, selon les zones douloureuses, l’intensité des douleurs et les exigences du patient. Elle s’accompagne de la prescription de médicaments qui prennent en compte les aspects précités mais ne peut se limiter à cela. Les médicaments habituellement prescrits sont des antalgiques pour réduire les douleurs, des anti-inflammatoires, des anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou des médicaments spécifiquement dédiés au traitement de l’arthrose. Pour des douleurs très intenses ou lorsque l’arthrose est particulièrement handicapante, il est possible d’envisager l’injection d’acide hyaluronique au niveau du genou. La kinésithérapie constitue un bon moyen de ralentir la dégradation du cartilage lorsque celui-ci n’est pas encore totalement entamé.

Les médecines douces contre les douleurs

Les médecines douces telles que les cures thermales et la phytothérapie sont d’autres alternatives qui produisent des résultats satisfaisants dans la réduction des douleurs. Il s’agit de plus d’un bon moyen de réduire les effets secondaires des médicaments. Le curcuma, le bouleau blanc, l’écorce de saule, le gingembre et l’harpagophytum sont autant d’exemples de plantes qui peuvent avoir des effets bénéfiques sur les douleurs de l’arthrose. Il est à noter que les cures thermales peuvent être remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.

 Besoin d’une bonne mutuelle senior ?

Le recours à la chirurgie et à la prothèse

Lorsque le cartilage est totalement détruit et que les douleurs se font de plus en plus intenses, on parle d’arthrose sévère. Il devient alors indispensable de recourir à une chirurgie et de se faire poser une prothèse avec l’accord de son médecin. Ce stade de la maladie intervient tôt ou tard car les médicaments et les séances de kinésithérapie ont pour fonction principale de réduire les douleurs et de ralentir la progression de la maladie sans pour autant l’arrêter totalement.

Les avancées de la recherche médicale

Les cellules souches constituent la principale voie de recherche qui peut donner de réels espoirs aux personnes atteintes d’arthrose en raison des résultats prometteurs obtenus par les tests sur les animaux. Le procédé consiste à prélever des cellules souches des tissus graisseux après leur avoir fait subir un traitement. Les cellules souches ainsi recueillies ont la capacité de reconstruire n’importe quel type de tissus y compris le cartilage. C’est pourquoi elles seront réinjectées au niveau du genou.

À lire aussi

Présentation : Devisman.com, comparateur spécialisé en mutuelle senior