Je fais construire !

Au moment de faire construire sa maison, le cœur bat plus fort sous la pression des interrogations qui s'accumulent : à qui confier la réalisation de ce projet ? A quoi penser pour faire le meilleur choix ? Combien de temps pour se rétracter ? Cet article se propose comme base de réflexion pour commencer à concrétiser un projet de construction.

Confier sa maison à un constructeur

Contrairement à une construction dans laquelle interviendrait un promoteur immobilier, confier sa maison à un constructeur revient à lui attribuer presque tous les rôles (il ne cherche pas le terrain, cette tâche incombe aux futurs propriétaires). De l'élaboration des plans à l'exécution des travaux, la société du constructeur se montre d'une polyvalence absolue. Même si elle sous-traitait certaines parties, le constructeur resterait l'unique interlocuteur de l'acquéreur. 

L'avantage majeur lorsqu'on fait appel à un spécialiste de la construction de bien immobilier individuel, c'est la signature d'un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) qui s'ensuit. Ce contrat très encadré apporte aux clients diverses protections et garanties. L'adresse du terrain, les caractéristiques de la maison et des travaux, ainsi qu'une notice d'informations sur les droits et les devoirs des acheteurs vis-à-vis du constructeur ou encore le prix global de la maison figureront en bonne place dans ce document obligatoire. 

4 pistes pour s'informer au mieux sur son futur constructeur

  1. La santé financière de sa société :  par qui est dirigée cette entreprise ? Quelle est son ancienneté ? Les derniers bilans sont-ils positifs ? L'entreprise se trouve-t-elle sous le coup d 'une décision de justice ? Ces informations se trouvent facilement auprès du tribunal de commerce dont dépend le constructeur, ou encore sur des sites comme Infogreffe.fr ou Societe.com.
  2. De quelle réputation bénéficie-t-il ? En moyenne, on observe qu'une personne mécontente parlera de ses mésaventures à dix personnes, il y a donc de fortes chances qu'on trouve des informations sur internet s'il y a quelque chose à trouver! Pour trouver facilement des avis, on peut demander à son moteur de recherche de cibler les mots-clés suivants : NOM DU CONSTRUCTEUR + avis , « NOM DU CONSTRUCTEUR + commentaires », « NOM DU CONSTRUCTEUR + problème », « NOM DU CONSTRUCTEUR + arnaque », ou « NOM DU CONSTRUCTEUR + malfaçons ». Si aucune de ces pistes ne débouche sur quoi que ce soit de concret, on peut estimer que le constructeur se montre digne de la confiance qu'on s'apprête à lui témoigner.
  3. Se renseigner sur les chantiers précédents : visiter une maison réalisée par le constructeur permet de juger des compétences du constructeur. Si c'est possible, pourquoi ne pas engager la conversation avec les acheteurs, et leur demander si les engagements pris ont été respectés ou si des problèmes inattendus sont survenus ?
  4. Le délai de rétractation : au moment de la signature de votre CCMI, sept jours vous sont accordés afin d'effectuer une éventuelle rétractation. En cas de doute sur la fiabilité du constructeur, se renseigner auprès de l'ADIL du département concerné par la construction constitue un moyen de bénéficier d'un regard extérieur et désintéressé sur le contrat. Ces professionnels seront à même d'attirer l'attention des acheteurs sur des points du contrat à revoir ou à ajouter.

Bon à savoir : les constructeurs peuvent personnaliser votre maison, de la couleur des menuiseries des fenêtres à l'enduit de la façade, en passant, c'est le cas de le dire, par la porte d'entrée !