Quel est le budget à prévoir pour vivre dans une résidence pour seniors ?

Quel prix pour vivre en résidence senior

Les résidences seniors : c’est quoi ?

Lorsque l’on approche d’un certain âge, nous commençons à préparer notre avenir en tant que senior dans la société. Opter pour une résidence senior, c’est à la fois choisir de vivre dans un lieu aménagé pour les personnes âgées avec un personnel disponible 24h/24 pour des soins ou une assistance, tout en conservant une grande part d’autonomie.

Contrairement aux maisons de retraite ou à un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), les résidences services pour les seniors ne sont pas médicalisées. Ce sont des logements neufs conçus dans le but de favoriser le quotidien des personnes âgées, le mobilier ainsi que la structure de chaque pièce sont repensés dans le but de faciliter les tâches de la vie pour des seniors. Des logements qui sont destinés uniquement aux personnes âgées autonomes pouvant se déplacer sans l’aide d’une tierce personne.

Elles sont généralement situées à côté d’une pharmacie et des centres médicaux afin d’éviter le désert médical, une proximité qui permet à tous les résidents de pouvoir se rendre rapidement chez leur spécialiste de santé en cas de besoins urgents.

Les seniors peuvent accéder facilement à des espaces vitaux tels que les supermarchés, les laveries, ils peuvent également bénéficier d’animations pouvant agrémenter leur quotidien. Certaines résidences proposent des services très luxueux avec un accès à une salle de sport et des restaurants gastronomiques. La taille d’un logement senior peut varier selon le besoin et le budget du locataire, cela part du studio au T3 avec terrasse ou balcon.

La plupart des résidents sont des locataires, ce type de logement est acheté à 90% par des propriétaires qui souhaitent défiscaliser leurs impôts en le louant aux seniors par la suite.

Le budget location : une note plutôt salée

Dans le but de limiter une revente précipitée, les constructeurs des résidences seniors préfèrent restreindre la vente aux personnes voulant résider dans le logement après l’achat du bien, cela implique qu’il y a en grande majorité de résidents locataires.

Ce sont des locations qui ont un prix un peu plus élevé que celui du marché, puisque ce tarif comprend à la fois le loyer et les services proposés par la résidence tels que le personnel de santé disponible au quotidien, des animations de groupe, l’accès et l’entretien des parties communes. Les tarifs peuvent très vite évoluer, cela dépend du confort et des prestations que l’habitant recherche pour son bien-être.

Certaines résidences proposent des services de haut standing, des restaurants de prestiges ainsi que des activités luxueuses sont au programme pour les personnes âgées souhaitant profiter au maximum de leurs vieux jours.

Quel que soit le type de logement et service sélectionnés, les résidences seniors représentent tout de même un coût important chaque mois. En effet, les tarifs varient entre 600€ et 1200€, pouvant monter jusqu’à 2400€ pour un T3.

Il faut notamment prendre en compte que ce tarif n’inclut pas les charges habituelles d’une location (eau, électricité, gaz), sans compter la taxe d’habitation qui est aussi à la charge du locataire.Ce sont donc des frais à prévoir en plus de la location du logement et des services associés à la résidence.

Il faut donc préparer un certain budget si l’on envisage de louer un appartement dans une résidence senior.

La résidence autonomie : une solution pour économiser

Louer un appartement dans une résidence senior représente un coût non négligeable pour les personnes âgées. Cependant, il existe une solution permettant aux seniors de loger dans une résidence adaptée à leur besoin tout en économisant.

Contrairement aux résidences de services pour les seniors, les résidences d’autonomie sont généralement associées à des services collectifs. Tout comme les résidences privées, les résidences autonomie sont conçues pour accueillir des personnes âgées dans des logements souvent disponibles à la location. Étant en grande partie gérées par des structures à but non lucratif, le coût du logement est donc plus modéré et abordable pour les seniors qui n’ont pas beaucoup de budget.

Elles sont également construites à proximité des commerces et des transports en commun afin de favoriser l’accès aux personnes en perte d’autonomie. Pour être admis dans une résidence autonomie, il faut respecter certains critères. Il faut avoir un niveau de perte d’autonomie évalué en GIR 5 ou 6 et il faut être âgé de plus de 60 ans (il existe des exceptions pour les personnes âgées de moins de 60 ans dans certains cas de handicap ou de situations limitées).

De plus, les locataires des résidences autonomie peuvent faire une demande d’aides publiques telles que les aides au logement, l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile etc… Il faut tout de même relever que le confort ainsi que l’espace des biens immobiliers ne correspondent pas tout à fait à ceux des résidences seniors privées.

Ces logements disposent plus d’une vocation sociale, c’est pourquoi les résidences autonomie offrent une solution alternative pour les seniors à la recherchent d’un lieu de tranquillité et d’accessibilité sans pour autant peser dans le budget des fins de mois.