Perdre du poids passé 60 ans : un risque pour la santé ?

La perte de poids après 60 ans

Selon l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), plus de 55% des Français seraient victime de surpoids ou d’obésité.

Un constat plutôt alarmant qui mentionne aussi que ce double phénomène évolue avec l’âge : ce sont les seniors qui présentent le plus de cas d’obésité en France. Bien que le pourcentage baisse légèrement à l’âge de 75 ans, nos aînés sont susceptibles de porter des kilos superflus en raison de nombreux facteurs, dont le ralentissement du métabolisme ou la tendance à devenir plus sédentaire avec l’âge. Ainsi, mis à part de nombreux cas de perte de poids involontaires après l’âge de 60 ans (un phénomène qui mériterait à lui seul un article entier), de nombreux seniors murissent l’idée d’entamer une diète pour perdre du poids. Mais est-ce une bonne idée ? Cette quête présente-t-elle un risque pour la santé ?

Perdre du poids passé 60 ans : est-ce trop tard ?

« Le gain de poids est un phénomène souvent naturel, mais il ne résulte pas seulement du vieillissement », explique un chef du département de kinésiologie d’une université américaine. « Ce sont nos habitudes, notre alimentation, notre mode de vie qui constituent les facteurs de surpoids. »

Mais si la perte de poids à tout âge apporte une myriade d’avantages, comme l’amélioration de la santé du cœur, le soulagement des troubles orthopédiques, elle n’est malgré tout pas toujours recommandée chez les personnes âgées. En particulier chez celles qui souffrent de maladies. De plus, si les seniors reprennent les kilos qu’ils venaient de perdre, ils seront encore plus susceptibles de les convertir en graisse, et non en muscle par exemple. Par ailleurs, dans le cas d’un senior légèrement en surpoids, qui a adopté une alimentation saine et minimisé les facteurs de risque médical, le recours à des brûles-graisses comme ceux présentés ici ou encore à un programme minceur ne sont pas nécessairement les meilleures solutions.

Pourquoi perdre du poids, passé 60 ans ?

En revanche, beaucoup de sexagénaires pourraient bien profiter d’un régime minceur, en particulier s’ils sont obèses ou s’ils font face à des troubles chroniques associés à l’obésité. Dans ce cas-là, le recours à la perte de poids permettra de soulager les douleurs d’articulations, de maximiser l’endurance à un certain âge et de rendre possibles et moins douloureuses les activités quotidiennes.



Comment perdre du poids à l’âge de 60 ans ?

Ça y est ! Vous avez convaincu votre médecin que la perte de poids est la meilleure solution qui soit pour vous aider à rester actif malgré les effets de l’âge. Découvrez sans attendre les astuces ci-après pour démarrer ce projet de vie dans de meilleures conditions :

  • Misez sur les protéines et les nutriments. Pour éviter de perdre trop de masse musculaire et osseuse tout au long votre quête minceur, concentrez-vous sur l’apport de protéines, de calcium et de vitamine D dans votre régime alimentaire. Une étude a montré que les adultes âgés de 52 à 75 ans bâtissaient mieux leurs muscles s’ils mangeaient quotidiennement 1,5 g de protéines par kilo de masse corporelle, soit le double de l’apport recommandé par l’Inserm.
  • Contrôlez l’apport nutritionnel de vos repas. Avec l’âge, nous avons généralement besoin de 100 calories de moins par jour pour préserver notre poids. Mais la plupart du temps, nous continuons toujours de manger de la même façon, peu importe si nous sommes dans la trentaine, la quarantaine ou la soixantaine. Et ce sans même nous rendre compte que nous ne sommes pas aussi actifs et que nous avons perdu de la masse musculaire. C’est à ce stade que nous devons maîtriser l’apport nutritionnel de notre alimentation. Essayez de réduire à moitié les apports caloriques de chaque aliment que vous consommez.
  • Redoublez de patience. Il faut savoir qu’une perte de poids durable et définitive prend du temps. Gardez à l’esprit que cette quête apportera un changement permanent dans votre vie, et qu’il ne sert à rien de bousculer le cours normal des choses. Toutefois, si à un stade de votre programme, vous n’êtes toujours pas satisfait des résultats, il vaut mieux consulter un professionnel de santé qui vous recommandera un produit minceur efficace et adapté à votre âge. Par ailleurs, le site Envie2maigrir liste les brûleurs de graisse les plus efficaces sur cette page.