Quel impact financier pour les divorces seniors ?

Divorce senior, le risque financier

Le divorce n’est malheureusement pas réservé uniquement aux jeunes. On remarque depuis quelques années une hausse du nombre de couples qui se séparent à un âge bien avancé. Ce phénomène s’explique par le « Papy boom » de notre société.

Avec une forte augmentation de l’espérance de vie en France, les seniors vivent de plus en plus longtemps. C’est en 2014 qu’on a relevé le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans qui sont allées devant le juge des affaires familiales pour demander le divorce. Il y a en effet plus de risques de séparation en vivant pendant longtemps avec une personne. Cependant le divorce pour les personnes âgées a un coût non négligeable par rapport au divorce des jeunes adultes sur tous les plans que ce soit financièrement ou sentimentalement parlant.

Après des années de mariage, pourquoi les seniors divorcent-ils ?

Il n’existe pas vraiment de différence concernant les causes d’un divorce entre les seniors et les jeunes adultes. Les raisons se ressemblent plus ou moins en général cela peut être dû à un éloignement émotionnel, une infidélité, des problèmes d’argent, l’ennui qui s’installe au sein du couple, le désir de devenir beaucoup plus autonome et libre. Une séparation entre deux seniors est principalement causée par l’arrêt de l’activité professionnelle des deux personnes au sein du couple. En effet, la retraite accentue vraiment les problèmes déjà existants dans le foyer. Et comme nous vivons de plus en plus vieux, nous n’hésitons plus à prendre le risque de divorcer après 55 ans. La société a également évolué au niveau de ses mœurs puisque le divorce est de moins en moins considéré comme étant un sujet tabou. Les seniors veulent profiter des nombreuses années qu’ils leurs restent à vivre et ne pas se contraindre à rester avec la même personne par manque d’affection ou d’amour. Ils sont prêts aujourd’hui à retrouver une autre personne et même parfois rester seul.

Tout savoir sur la prestation compensatoire ?

Au moment où le couple décide de se séparer, l’une des deux personnes peut être défavorisée par rapport à cette séparation. En ce qui concerne les personnes âgées, lorsqu’on prononce le divorce les deux conjoints n’ont plus la possibilité d’augmenter leurs revenus. Si dans le couple, l’un des deux conjoints avait une situation de femme ou homme foyer, il peut alors voir ses conditions de vie se dégrader et avoir des ressources bien inférieures à celles qu’il avait en vivant en couple. C’est pourquoi la loi prévoit une prestation compensatoire qui est versée à l’ex-époux qui possède les ressources les plus diminuées.  Au moment du divorce par consentement mutuel, le couple décide ensemble du montant de la prestation compensatoire ainsi que la forme du versement.

Il faut tout de même noter qu’un divorce pour des seniors est souvent synonyme de difficulté financière et d’isolement. C’est pourquoi même si le nombre de divorces augmente, certains privilégient la vie en couple par confort et pour éviter l’isolement.